Emmanuel Macron a assuré lui-même Richard Ferrand de son soutien après sa mise en examen

Le président de l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, et le président de la République se sont parlé mercredi soir.

Richard Ferrand et Emmanuel Macron, le 3 avril 2019 à Saint Brieuc (Côtes-d\'Armor).
Richard Ferrand et Emmanuel Macron, le 3 avril 2019 à Saint Brieuc (Côtes-d'Armor). (DAMIEN MEYER / POOL)

Après la mise en examen de Richard Ferrand pour "prise illégale d'intérêts" dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne dans la nuit de mercredi à jeudi, le président de la République Emmanuel Macron soutient le président de l'Assemblée nationale, selon son entourage contacté par le service politique de franceinfo jeudi 12 septembre dans la matinée.

>> Suivez notre direct sur la mise en examen de Richard Ferrand

Emmanuel Macron a d'ailleurs lui-même assuré tout son soutien à Richard Ferrand car les deux hommes se sont parlé mercredi soir, à l'issue de l'audition du président de l'Assemblée nationale, selon l'entourage de Richard Ferrand à l'Assemblée joint par le service politique de franceinfo.

L'entourage rappelle que cette mise en examen ne signifie pas qu'il est coupable, mais qu'il y a présomption d'innocence. "Y renoncer affaiblirait la conception même des droits de la défense et de nos libertés publiques", selon un proche d'Emmanuel Macron. Par ailleurs, l'affaire a déjà été classée une première fois sans suite par le parquet de Brest, invoquant la prescription.

Ferrand déjà soutenu par Macron après des révélations en 2017

Après la révélation de cette affaire dans le Canard enchaîné le 24 mai 2017, Richard Ferrand avait déjà reçu une sorte de soutien d'Emmanuel Macron : alors que l'opposition appelait à sa démission du poste de ministre de la Cohésion des territoires, le président de la République avait appelé à la "solidarité" et demandé à la presse de ne "pas devenir juge".

Tout juste réélu député du Finistère lors des élections législatives de juin 2017, Richard Ferrand s'était vu demander par Emmanuel Macron de quitter le gouvernement à la faveur du remaniement pour briguer la présidence du groupe La République en marche à l'Assemblée nationale.

Emmanuel Macron et Richard Ferrand sont amis. En 2017, ils ont fait la campagne ensemble pour remporter l'élection présidentielle. Ils avaient mis en avant leur volonté d'assurer la probité en politique.