Affaire Bettencourt : la fille de Liliane Bettencourt suspectée de pressions sur des témoins

Condamné pour "abus de faiblesse" en mai, le photographe François-Marie Banier a déposé plainte pour "subornation de témoin", révèle le site du "Monde".

François Bettencourt Meyers à la sortie du palais de justice de Bordeaux (Gironde), le 3 février 2015.
François Bettencourt Meyers à la sortie du palais de justice de Bordeaux (Gironde), le 3 février 2015. ( MAXPPP)

Le procès Bettencourt a-t-il été manipulé ? Le parquet de Paris a ouvert, le 6 juillet, une information judiciaire pour "subornation de témoin", après une plainte déposée par le photographe François-Marie Banier, révèle le site du Monde, samedi 3 octobre. Selon le quotidien, cette procédure vise "implicitement" la fille de Liliane Bettencourt, Françoise Bettencourt Meyers.

L'administratrice de L'Oréal est suspectée "d'avoir fait pression afin d'obtenir, moyennant finances, le témoignage de cinq employés au service de sa mère", écrit le site du Monde. C'est notamment autour de ces témoignages qu'un procès pour "abus de faiblesse" avait été ouvert, en février, à Bordeaux. Sept prévenus, dont François-Marie Banier, avaient ensuite été condamnés à des peines de prison ou à des amendes.

Des versements à Claire Thibout

Sur quels éléments François-Marie Banier a-t-il appuyé sa plainte ? Le site du Monde évoque deux versements de 400 000 euros et 300 000 euros, en 2008 et en 2012, adressés par Françoise Bettencourt Meyers à la comptable de sa mère, Claire Thibout.