Le procès Patrick Balkany s'achève avec un réquisitoire sévère

Patrick Balkany, le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), saura en octobre la peine qui lui sera infligée. Il risque la prison. Son procès s'est achevé mercredi 19 juin.

France 3

Après cinq semaines de procès, Patrick Balkany n'est plus aussi disert qu'aux premiers jours. Le parquet national financier a requis contre le maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) sept ans de prison ferme, dix ans d'inéligibilité, la confiscation de tous ses biens, mais aussi un mandat de dépôt, ce qui a révolté son avocat. "Le mandat de dépôt c'est un scandale, c'est une humiliation qui interdit en réalité à Patrick Balkany, qui est un justiciable comme un autre, d'user des voies de recours qui sont les siennes", a défendu Me Éric Dupond-Moretti.

Jugement le 18 octobre

Patrick et Isabelle Balkany sont soupçonnés d'avoir caché 13 millions d'euros d'avoirs au fisc, dont une villa et un riad. Pour l'accusation, c'est un patrimoine dissimulé, ce qui équivaut à un blanchiment de fraude fiscale et à de la corruption passive. Le tribunal correctionnel de Paris rendra son jugement le 18 octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Patrick et Isabelle Balkany, lors d\'un conseil municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 avril 2019. 
Patrick et Isabelle Balkany, lors d'un conseil municipal à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 15 avril 2019.  (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)