A Puteaux, la maire offre des aspirateurs à ses électeurs pour Noël

La mairie des Hauts-de-Seine a distribué quelque 2 000 aspirateurs. Une initiative critiquée par l'opposition, qui parle de clientélisme.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), à La Défense, le 4 décembre 2009.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire UMP de Puteaux (Hauts-de-Seine), à La Défense, le 4 décembre 2009. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Après les cartables bleus ou roses, la maire de Puteaux (Hauts-de-Seine) distribue des aspirateurs à ses électeurs pour Noël, rapportent Metronews et BFMTV, vendredi 19 décembre. Quelque 2 000 appareils ont déjà été offerts à des personnes âgées.

"Une voix coûte environ 50 euros à Puteaux"

Certains de ces cadeaux sont déjà revendus sur Leboncoin.fr, a repéré Christophe Grébert, élu MoDem de la ville. Sur son blog, ce dernier critique "un bel outil de clientélisme" et rappelle que l'année dernière, Joëlle Ceccaldi-Reynaud, maire UMP de Puteaux, avait distribué des cafetières à dosettes pour les fêtes de fin d'année. Et de moquer : "Une voix coûte environ 50 euros à Puteaux. Les gens se laissent acheter pour ça. Vous pouvez avoir un rendez-vous avec elle et repartir avec un cadeau."

Mais l'élu enfonce le clou en affirmant que cette distribution a été "payée avec la caisse sociale". Combien a coûté l'opération ? Metronews l'estime à 220 000 euros alors que la mairie parle de 110 000 euros.