Patrimoine participatif : de l'affectif à la générosité

a revoir

Présenté parMarie Drucker

Diffusé le 27/07/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Sur la route de vos vacances, vous irez peut-être au Mont Saint-Michel ou vers les remparts de la cité médiévale de Carcassonne. Pour les férus d'histoire, d'histoire, ce sera direction la croix de Lorraine, à moins que vous ne visitiez l'abbaye cistercienne de la Clarté-Dieu. Eh bien sachez que tous ces monuments du patrimoine ont bénéficié du mécénat populaire pour se refaire une beauté. Exemple le plus impressionnant: la rénovation du Panthéon. Un budget de 100 millions d'euros était nécessaire, un appel aux dons est lancé. 69.000 euros sont récoltés et s'ajoutent à la participation de l'Etat. Cyril Dietrich, jeune directeur commercial, a mis la main à la poche: 300 euros, et aux petits mécènes, la Patrie est reconnaissante.

C'est une fierté, c'est la première fois que je participe au financement d'un monument national. Je suis assez fier d'avoir ma photo.

Le mécénat populaire, c'est cliquer pour faire un don pour soutenir un projet. En France, depuis cinq ans, les sites spécialisés se multiplient et le succès ne se dément pas.

Tu sais combien il y a de contributeurs récurrents.

En fait, réseaux sociaux et vieilles pierres riment facilement.

Le financement participatif fonctionne beaucoup sur l'affectif, et sur le lien que peuvent avoir les internautes avec un projet. Les projets patrimoniaux et locaux, les Français y sont très attachés.

La preuve, à 200 km de Paris. Le Bourdin, en pleine Normandie. Son église est une vieille dame du Xle siècle qui mérite un lifting. Depuis un an, la Fondation du patrimoine gère l'appel aux dons pour la restaurer. Ce matin-là, c'est la pose d'une croix sur le.

Là, vous posez une croix pour des siècles et des siècles.

J'espère! S'il n'y a pas trop d'intempéries ça va durer longtemps.

Le Bourdin est un petit village de 1.450 habitants, sans ressources financières particulières. Aujourd'hui, les travaux engagés sur la chapelle s'élèvent à 700.000 euros. On imagine l'importance de ce chantier.

Un villageois sur deux a donné, comme Romain, artisan peintre. Cette église, c'est tant de souvenirs.

J'y ai vécu mon baptême, mon mariage, l'inhumation de mes proches. C'est un village assez petit.

Sauver son église, c'est donc de la solidarité mais aussi un ressort économique.

En 2013, sur la France, nous avons fait 2.400 projets qui tournent, c'est l'équivalent de plus de 6.000 emplois.

Un dernier coup de brosse sur les gargouilles et bientôt les touristes pourront à nouveau faire une halte à Notre-Dame du Bourdin, grâce au mécénat populaire.

Ces images de l'Etna qui est entré en éruption, la première de l'année. Pas assez importante pour provoquer l'évacuation des villages alentours, elle a malgré tout fortement perturbé le trafic aérien de l'aéroport de Catane.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==