Paris : test du dispositif écotaxe

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 22/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

En Bretagne, les Bonnets rouges s'étaient insurgés contre l'écotaxe. C'est finalement le péage de transit poids lourds qui va être mis en place sur 4.000 km un peu partout en France. A Paris, les camions empruntant le périphérique vont y être soumis dès le 1er janvier, mais le dispositif sera déjà testé à partir du 1er octobre.

Les portiques prévus pour lancer l'écotaxe vont entrer en service à Paris. Les camions de plus 3,5 tonnes devront payer une taxe pour emprunter le périphérique: 13 centimes le kilomètre à partir de janvier prochain. Ce transporteur a fait ses comptes pour ses 60 camions.

On va se retrouver avec 1 000 euros par camion, et donc entre 50 et 60 000 euros par mois de taxes supplémentaires. Cela représente pour nous 4% du chiffre d'affaires. On ne peut pas supporter, c'est supérieur à notre marge.

La taxe va rapporter 5 millions d'euros à la ville de Paris qui veut s'attaquer aux poids-lourds qui n'utilisent pas les autoroutes mais les nationales et les périphériques, jusqu'ici gratuits.

Sur 90% du transport de marchandises assuré par la route, on a des phénomènes de pollution. On ne peut pas continuer comme si de rien n'était.

La municipalité veut aussi encourager le transport fluvial et le train. Plusieurs axes sont concernés en France, 4 O00 km au total, par l'ancienne écotaxe. Elle a été abndonnée sous la pression des Bonnets rouges.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==