VIDEO. Paris s'apprête à taxer les poids lourds sur le périphérique

Le péage de transit poids lourds doit succéder à l'écotaxe.

Voir la vidéo
FREDERIC VION - FRANCE 2
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est pour bientôt. Le Conseil de Paris s'apprête à voter fin septembre la mise en fonctionnement du péage de transit poids lourds sur le boulevard périphérique, successeur de l'écotaxe, a prévenu dimanche 21 septembre la Mairie de Paris.

Treize centimes d'euro par kilomètre en moyenne

Le dispositif tel qu'il sera présenté les 29 et 30 septembre lors du Conseil de Paris se découpe en deux parties : une première "marche à blanc" dès le 1er octobre, avec activation du système mais sans faire payer, puis la mise en œuvre définitive à partir du 1er janvier 2015, selon Christophe Najdovski, adjoint EELV chargé des transports. La taxe, qui ne touche que les camions de plus de 3,5 tonnes, s'élèvera en moyenne à 0,13 euro par kilomètre et devrait rapporter cinq millions d'euros par an à Paris, 550 millions d'euros pour l'ensemble du pays.

Ce dispositif "n'est que la déclinaison parisienne de décisions prises cet été" au niveau du gouvernement, justifie Christophe Najdovski. Il a précisé que le boulevard périphérique parisien, ainsi que l'ensemble des autoroutes d'Ile-de-France, faisaient partie des 4 000 km de routes touchées par ce péage dans l'Hexagone. Le 26 juin, l'Assemblée nationale a en effet adopté un amendement gouvernemental qui remplace l'écotaxe par un péage de transit poids lourds. Sa date d'entrée en vigueur était fixée au 1er janvier 2015, après trois mois de "marche à blanc à l'automne".

Un camion passe devant un radar destiné à collecter l\'écotaxe, dans le Calvados, le 16 novembre 2013.
Un camion passe devant un radar destiné à collecter l'écotaxe, dans le Calvados, le 16 novembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)