Vladimir Poutine sera candidat à la présidentielle de 2012. Dmitri Medvedev pourrait devenir son Premier ministre.

Vladimir Poutine a annoncé ce samedi qu'il briguerait un troisième mandat de président de la Russie. Dmitri Medvedev venait de proposer au congrès du parti au pouvoir, de soutenir cette candidature. L'actuel Premier ministre a proposé que le chef de l'Etat lui succède à la tête du gouvernement.

Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev au congrès du parti au pouvoir \"Russie Unie\", le 24 septembre 2011, à Moscou.
Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev au congrès du parti au pouvoir "Russie Unie", le 24 septembre 2011, à Moscou. (AFP PHOTO / NATALIA KOLESNIKOVA)

Vladimir Poutine a annoncé ce samedi qu'il briguerait un troisième mandat de président de la Russie. Dmitri Medvedev venait de proposer au congrès du parti au pouvoir, de soutenir cette candidature. L'actuel Premier ministre a proposé que le chef de l'Etat lui succède à la tête du gouvernement.

Dmitri Medvedev et Vladimir Poutine ont mis fin à des mois de spéculation sur l'identité du candidat du pouvoir à la présidentielle 2012. S'exprimant tour à tour devant quelque 11.000 militants du parti Russie unie, ils ont mis leur camp en ordre de bataille.

L'actuel résident du Kremlin a d'abord proposé que le Premier ministre soit le candidat de la majorité.
"Je pense qu'il serait juste que le congrès (de Russie unie) soutienne la candidature du président du parti, Vladimir Poutine, pour qu'il se présente à la présidentielle", a dit Dmitri Medvedev sous les applaudissements.

Proposition aussitôt acceptée par l'intéressé. "C'est un grand honneur", a déclaré l'actuel Premier ministre, avant de demander à son ancien vice-président de devenir son futur chef de gouvernement.
"Je suis sûr que Russie unie va gagner (les législatives) et que sur la base de ce soutien populaire, Dmitri Anatolevitch pourra créer une équipe nouvelle, jeune, efficace et énergique et diriger le gouvernement de la Russie", a souligné Vladimir Poutine.

"Ce que nous offrons au Congrès est une décision mûrement réfléchie", a renchéri Dmitri Medvedev.
"J'insiste sur une chose: nous avons toujours dit la vérité. Finalement, le plus important, c'est vous, le peuple russe, qui choisissez. Nous savons que nous nous de présentons devant les électeurs pour gagner", a-t-il ajouté.

Quelques minutes plus tôt, Vladimir Poutine avait révélé que le président et lui étaient depuis "longtemps" d'accord quant aux rôles de chacun après les élections.
"Je veux le dire clairement, l'accord sur ce qui doit être fait et par qui, nous l'avons trouvé il y a longtemps, il y a plusieurs années", a-t-il précisé.
"Et moi et Dmitri Anatolevitch Medvedev pensons que la question de 'qui fait quoi à quel poste' est loin d'être la chose la plus importante", a encore commenté l'actuel chef de l'Etat.

Les deux têtes de l'exécutif ont tenté ces derniers mois d'entretenir le suspens sur le nom du candidat à la présidentielle. La majorité des observateurs soulignaient cependant que la décision finale revenait à Vladimir Poutine, qui est resté de facto l'homme fort de la Russie et le dirigeant le plus populaire.
Les élections législatives auront lieu le 4 décembre et la présidentielle le 4 mars prochains. Le parti au pouvoir Russie unie et son candidat sont donnés gagnants.