Venezuela : nouveau bras de fer autour de l'aide humanitaire

Le bras de fer continue au Venezuela entre le président autoproclamé Juan Guaido et Nicolas Maduro. Ce dernier refuse de faire rentrer l'aide humanitaire via la frontière colombienne.

FRANCE 2

Malgré l'ordre judiciaire qui lui interdit de quitter le Venezuela, Juan Guaido est passé en Colombie vendredi 22 février. Il a assisté à un concert géant destiné à récolter des fonds. Des milliers de Vénézuéliens ont fait le déplacement pour l'acclamer en héros et il a été accueilli en chef d'État par le président colombien. "Le Parlement national a décrété l'entrée de l'aide humanitaire. Moi, en tant que président de la République, je décrète l'ouverture des frontières demain, samedi [23 février]", a déclaré Juan Guaido depuis la Colombie.

Une mobilisation aux frontières

Alors que le président Maduro a fermé les ponts et les frontières qui relient le Venezuela à ses voisins, cette annonce résonne comme à un nouvel affront. Juan Guaido appelle les Vénézuéliens à se mobiliser aux frontières pour laisser passer l'aide humanitaire samedi 23 février.

Le JT
Les autres sujets du JT
(YURI CORTEZ / AFP)