Venezuela : les habitants lynchent les voleurs

Dans les rues, les pillages se multiplient, les policiers ne sont plus payés. Ce sont désormais les milices citoyennes qui font la loi.

France 2

Vivre à Caracas depuis deux ans, c’est plutôt survivre. Les prix du pétrole ont chuté, l’économie s’est effondrée. Plus de sécurité pour les habitants qui peinent même à se nourrir normalement. Un pays exsangue où la loi n’a plus de valeur. Exemple, ces scènes de pillage capturées par vidéo-surveillance. Elles sont quotidiennes. De simples habitants qui deviennent des voleurs. Bien souvent, c’est qu’ils n’ont plus les moyens d’acheter.

Les lynchages se multiplient

Les Vénézuéliens sont exaspérés. Pour beaucoup, l’Etat n‘a plus d’autorité alors certains décident de se faire justice eux-mêmes. Cette foule filmée par un amateur vient de frapper un homme qu’ils accusent de vol. Il est à terre. La foule est autour, bien décidée à le lyncher. La police est absente. Il sera mis à mort, brûlé vif par la rue. Cet homme, c’était Roberto, un cuisinier de 42 ans. Sa tante est encore sous le choc et les coupables courent toujours.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des opposants au président Nicolas Maduro défilent dans les rues de Caracas (Venezuela), le 31 août 2016.
Des opposants au président Nicolas Maduro défilent dans les rues de Caracas (Venezuela), le 31 août 2016. (FEDERICO PARRA / AFP)