Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Un million de fidèles sud-coréens assistent à la messe du pape François à Séoul

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
RENAUD BERNARD et EMILLIAN GUILLERME - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

François a béatifié samedi 124 catholiques sud-coréens tués pour avoir refusé d'abjurer leur foi chrétienne devant un million de pèlerins.

L'Église catholique sud-coréenne est devenue l'une des plus dynamiques au monde après l'affluence ces derniers jours lors de la visite du pape François à Séoul. Devant une foule immense sur la place Gwanghwamun, le chef de l'Eglise catholique a célébré, samedi 16 août, une grande messe en plein air dans le centre de Séoul, béatifiant 124 catholiques sud-coréens qui ont été tués pour avoir refusé d'abjurer leur foi chrétienne aux XVIIIe et XIXe siècles.

Ponts, routes et stations de métro aux abords de la place avaient été fermés et des tireurs d'élite placés sur les toits des bâtiments environnants pour assurer la sécurité du pape et du million de pèlerins.

"Leur exemple a beaucoup à nous dire"

Premier pape à se rendre en Asie depuis 1999, François demande de s'inspirer du courage et de la charité de ces martyrs qui ont rejeté les structures sociales rigides de leur temps : "Leur exemple a beaucoup à nous dire, à nous qui vivons dans des sociétés où, à côté d'une immense richesse, la pauvreté extrême croît silencieusement, où le cri du pauvre est rarement écouté et où le Christ continue de nous appeler, de nous demander de l'aimer et de le servir en s'occupant de nos frères et sœurs dans le besoin", a-t-il dit.

Le catholicisme a été introduit en Corée du Sud par des laïcs lettrés initiés par l'enseignement des jésuites en Chine voisine, et non par les missionnaires européens.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.