Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Le pape salué par une "ola" de 45 000 fidèles en Corée du Sud

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
R. BERNARD / E. GUILLERME - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le pape François a appelé, vendredi, les Sud-Coréens à lutter contre le désespoir, "cancer" spirituel qui accompagne souvent les sociétés riches.

Deuxième jour de la visite papale en Corée du Sud. Le pape François a prononcé, vendredi 15 mai, un discours virulent contre les affres de la société de consommation, devant 45 000 fidèles rassemblés dans un stade près de Séoul. Il a ensuite célébré la messe de l'Assomption, qui coïncide en Corée avec l'anniversaire de la libération de la péninsule du joug colonial japonais, en 1945.

Dans son discours, François a recommandé aux croyants de considérer leur foi comme un "antidote à l'esprit de désespoir qui semble croître, comme un cancer, dans les sociétés qui sont riches en apparence mais qui connaissent souvent la tristesse intérieure et le vide". "A combien de nos jeunes ce désespoir a fait payer son tribut !" a-t-il dit dans une allusion aux addictions et aux suicides.

Cinq millions de catholiques en Corée du Sud

François a été chaleureusement accueilli à son arrivée au stade. Beaucoup dans le public portaient des chapeaux en carton où était inscrit "Vive le pape François !" avec un portrait du souverain pontife.

Les catholiques, au nombre de cinq millions, sont de plus en plus nombreux en Corée du Sud. Leur nombre a doublé ces vingt-cinq dernières années. Avec 100 000 nouveaux membres chaque année, ils représentent désormais 11% de la population.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.