Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo La démission du pape, une rupture avec la tradition de l'Eglise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Daniel Wolfromm et Arnaud Jacques - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La dernière démission d'un souverain pontife remonte au Moyen-Age, en 1415. Depuis, malgré les crises et les guerres, aucun pape n'a jamais renoncé à sa charge.

Le pape Benoît XVI a annoncé sa démission lundi 11 février. Estimant n'être plus en mesure d'assurer son rôle, il renoncera à sa charge pontificale le 28 février. En 2005, peu de temps avant sa mort à l'âge de 85 ans, le pape Jean Paul II était affaibli et se tenait difficilement debout. On se rappelle aussi des dix dernières années difficiles du pape Paul VI. Deux chefs de l'Eglise qui sont allés jusqu'au bout de leurs fonctions.

Cette décision de Benoît XVI de se retirer est saluée par d'autres chefs d’Etat : elle "suscite le plus grand respect" pour François Hollande et pour la chancelière allemande, Angela Merkel. 

La dernière démission d'un souverain pontife remonte au Moyen-Age, en 1415. Depuis, malgré les crises et les guerres, aucun pape n'a jamais renoncé à sa charge.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pape François

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.