Pédophilie : le Pape François est attendu sur le sujet en Irlande

Le pape exprime sa honte face au scandale des abus sexuels. En arrivant en Irlande ce samedi 25 août, dès son premier discours, il a reconnu pour la première fois la responsabilité des autorités du clergé irlandais.

FRANCE 3

De longues minutes de prières devant un cierge dédié aux victimes irlandaises d'abus sexuels par le clergé. Le pape François se sait attendu sur le dossier, l'Église a été ébranlée la semaine dernière par des révélations sordides d'abus sexuels perpétrés aux États-Unis.

14 500 personnes ont été victimes d'abus sexuels en Irlande

Voici donc François à la cathédrale Sainte-Marie de Dublin, en Irlande, pays où, en 16 ans, plus de 14 500 personnes ont été victimes d'abus sexuels : "Je ne puis que reconnaître le grand scandale causé en Irlande, par ces viols sur mineurs de la part de membres de l'Église, chargés de les protéger et de les éduquer. Cela reste la cause de souffrances et de honte pour la communauté catholique. Moi aussi, j'en souffre, et j'ai honte", a déclaré le souverain pontife. Le Premier ministre irlandais rappelle que la hiérarchie ecclésiastique est accusée d'avoir couvert des centaines de prêtres. Il demande au pape d'user de son statut et de son influence afin que les victimes obtiennent justice. Si l'Irlande reste l'un des pays les plus catholiques d'Europe, sa société évolue spectaculairement, notamment avec la loi sur le mariage homosexuel et sur l'avortement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François lors d\'un discours à Dublin (Irlande), le 25 août 2018.
Le pape François lors d'un discours à Dublin (Irlande), le 25 août 2018. (OSSERVATORE ROMANO / AFP)