Le rapport du synode sur la famille remis au pape François

Les évêques ont remis samedi soir le rapport final sur la famille au pape François. Le souverain pontife a une année pour décider de ce qui doit évoluer au sein de l'Eglise.

FRANCE 3

Après trois semaines de débats difficiles et les révélations d’un prêtre sur son amour pour un autre homme, le synode sur la famille a remis samedi 24 octobre un rapport final au pape François.
Les personnes divorcées remariées pourront-elles un jour communier ou se confesser ? À la sortie d'une messe parisienne, dimanche matin, les paroissiens semblent se faire à cette idée. "Je trouve que c'est une bonne idée que l'Eglise s'intéresse à ce genre de cas", explique un homme.
"Ce que j'espère c'est que chacun trouve sa place dans l'Eglise quelle que soit la situation dans laquelle il est, pour qu'il puisse progresser sur le chemin de sainteté que le Christ lui ouvre", commente le prêtre du diocèse de Paris, Père Cédric Anastase.

Une victoire du pape François

Dans son rapport final, l'assemblée consultative du synode suggère un examen au cas par cas, sous la supervision d'un prêtre ou d'un évêque. Certains catholiques dont le mariage a échoué pourraient alors recevoir la communion ou la confession. Un signe d'ouverture perçu comme une victoire du pape François contre les plus conservateurs. Il rendra ses conclusions finales au cours de l'année prochaine.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François lors de son arrivée au dernier jour du synode sur la famille, le 24 octobre 2015 au Vatican.
Le pape François lors de son arrivée au dernier jour du synode sur la famille, le 24 octobre 2015 au Vatican. (ANDREAS SOLARO / AFP)