VIDEO. Le pape François dénonce "l'indifférence" devant "la furie jihadiste"

Alors qu'il présidait le chemin de Croix, le pape a dénoncé la menace jihadiste dans le monde.

France 2

A l'occasion des célébrations pascales, le pape François hausse un peu plus le ton contre le terrorisme. Présidant le chemin de Croix au Colisée, à Rome, vendredi 3 avril, le souverain pontife a dénoncé "la furie jihadiste", évoquant des "barbares", des "bourreaux qui s'en prennent d'abord aux chrétiens d'Orient mais à toutes les minorités religieuses"

"Aujourd'hui, nous voyons nos frères persécutés, décapités et crucifiés pour leur foi en Toi, sous nos yeux ou souvent avec notre silence complice", a-t-il accusé d'une voix sombre, en s'adressant au Christ.

Une sémantique étonnante

Lors de son discours, le souverain pontifie a utilisé un "vocabulaire très éloigné de la sémantique des évangiles. Ce sont des mots que François utilise depuis six mois maintenant", rapporte le correspondant permanent de France 2 à Rome, Renaud Bernard.

Par ailleurs, toujours selon le journaliste sur place, le pape n'a pas hésité à "appeler à une intervention militaire" afin de combattre la menace jihadiste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François, au Vatican, le 28 janvier 2015.
Le pape François, au Vatican, le 28 janvier 2015. (VINCENZO PINTO / AFP)