Homosexualité : le pape crée la polémique

Les propos du pape François sur l'homosexualité créent la polémique.

France 3

C'était dimanche 26 août, dans l'avion qui le ramenait d'Irlande au Vatican. Interrogé sur ce qu'il conseillerait à un père dont le fils ou la fille est homosexuel, le pape François commence par des propos conciliants : "Je lui dirai d'abord de prier, de ne pas condamner, de dialoguer, de comprendre". Mais la suite de son discours est beaucoup moins consensuelle. "C'est une chose quand cela se manifeste dès l'enfance. Il y a beaucoup de choses à faire par le biais de la psychiatrie pour voir comment sont les choses", lâche-t-il. Des paroles qui ont provoqué une levée de boucliers dans les associations de défense des lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels (LGBT).

Disparition du mot "psychiatrie" dans le bulletin officiel

Face à la polémique, le Vatican a corrigé la déclaration du pape. Le mot "psychiatrie" a tout simplement disparu dans le bulletin officiel publié par le Vatican, lundi 27 août. Même rectifié, les propos du pape François pourraient jeter le trouble sur une partie des fidèles plus tolérants envers l'homosexualité que le clergé et les institutions catholiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le pape François lors de sa visite en Irlande, le 26 août 2018. 
Le pape François lors de sa visite en Irlande, le 26 août 2018.  (BEN STANSALL / AFP)