Guerre en Ukraine : le pape déplore "des fleuves de sang" et demande la création de couloirs humanitaires

Le chef de l'Eglise catholique a demandé la fin des "attaques armées" et "la reprise des négociations" en Ukraine, depuis le Vatican.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des fidèles portent des drapeaux ukrainiens alors que le pape François récite la prière de l'Angélus, le dimanche 6 mars 2022, au Vatican. (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Le pape François a déploré, depuis le Vatican dimanche 6 mars, "des fleuves de sang et de larmes" coulant en Ukraine après l'invasion russe et a demandé l'instauration "de vrais couloirs humanitaires".

>> Suivez les dernières informations sur la guerre en Ukraine dans notre direct

"Il ne s'agit pas seulement d'une opération militaire mais d'une guerre qui sème la mort, la destruction et la misère", a-t-il dit après la prière de l'Angélus appelant à aider les populations. "Les victimes sont de plus en plus nombreuses tout comme les personnes en fuite, plus particulièrement les mamans et les enfants. Le besoin d'une assistance humanitaire dans ce pays martyrisé croît d'heure en heure de manière dramatique", a poursuivi le pape argentin, qui a appelé à maintes reprises à l'arrêt des combats en Ukraine, un pays dont la population est en majorité chrétienne orthodoxe.

De nombreux drapeaux ukrainiens étaient présents parmi les fidèles rassemblés place Saint-Pierre pour suivre l'Angélus du pape. "J'implore pour que les attaques armées s'arrêtent et pour que les négociations reprennent le dessus, le bon sens aussi, et que l'on recommence à respecter le droit international", a-t-il ajouté. Le chef de l'Eglise catholique a également remercié les journalistes qui "mettent leurs vies en danger" pour informer le monde sur les événements en Ukraine.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pape François

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.