Faut-il revoir le célibat des prêtres ?

Après l’enquête qui dénonce les scandales de la curie romaine et les abus des séminaristes, le sociologue Dominique Wolton est l’invité du Grand Soir. Il a rencontré le pape François.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le sociologue Dominique Wolton est l’invité du Grand Soir 3. Il a publié un livre entretien avec le pape François, intitulé « Politique et société ». Pour lui, les scandales qui viennent d’être dévoilés sont à prendre au sérieux, mais à différencier de ceux de pédophilie.
« L’Eglise est comme toutes les sociétés fermées où se développe l’homosexualité, et c’est complètement différent de la pédophilie. Il faut différencier les deux ».
Pour lui, le problème de l’hétérosexualité au Vatican est le même enjeu, mais encore un tabou. « La société civile va obliger d’évoluer là-dessus », dit-il.

Problème de mixité

« S’il y avait de la mixité, il y aurait moins de problèmes. Ce n’est pas une maladie, et je pense que l’Église doit évoluer dans ce sens. Le pape a d’ailleurs lancé un message d’ouverture, mais il ne faut pas faire d’amalgames», selon Dominique Wolton. « La première des choses est d’avoir des principes fixes. Le pape est un homme très ouvert et le fait qu’il vienne d’Amérique change beaucoup de choses. Il a une capacité à être un pape laïc, et dire les vérités ».

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'un prêtre.
Photo d'illustration d'un prêtre. (MAXPPP)