Cet article date de plus de sept ans.

Vanuatu : l'état d'urgence décrété, les premières aides dépêchées

Après avoir sollicité l'aide internationale, le Vanuatu a finalement décrété l'état d'urgence sur son sol - les communications sont toujours coupées, il est très difficile d'établir un bilan des dégâts. Cinq avions militaires d'assistance ont été envoyés sur place - dont un Français, parti de Nouméa. L'archipel des Tuvalu fait savoir qu'il a été touché par le cyclone
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Près de Port Vila, la capitale du Vanuatu. Photo fournie par l'Unicef © MaxPPP/Unicef Pacific/Graham Crumb)

Un paysage dévasté - villages rasés, maisons pulvérisées, arbres arrachés, routes coupées. Tous les humanitaires sur place décrivent la même chose, après le passage du cyclone Pam. Oxfam estime ainsi que jusqu'à 90% des habitations de Port Vila, la capitale de Vanuatu, ont été endommagées. Mais il est très difficile d'établir un bilan plus précis : les communications sont rompues un peu partout dans l'archipel.

Pour l'instant, le bilan officiel des victimes s'établit à six morts, à Port Vila, selon le Bureau national des catastrophes ; l'ONU, de son côté, avait fait état de 44 décès dans une seule des six provinces de l'archipel. Bref, l'état des lieux risque de prendre du temps.

C'est sans doute pour ses raisons que le Vanuatu, par la voix de son président, a lancé un appel à l'aide internationale avant, finalement, de décréter l'état d'urgence. Le Royaume-Uni a déjà promis 2 millions de livres (2,8 millions d'euros), l'Union européenne a débloqué un million d'euros, la Nouvelle-Zélande 730.000 dollars, l'Australie 5 millions de dollars (3,6 millions d'euros).

Aujourd'hui nous avons besoin de vous, a déclaré le président du Vanuatu, Baldwin Lonsdale
écouter

Cinq avions militaires d'assistance sur zone

Sans attendre que les communications soient rétablies, la France a déjà envoyé un avion militaire d'assistance - parti de Nouvelle-Calédonie voisine. "L'avion militaire de type Casa contient notamment un groupe élecrogène, des rations de vivres, un transmetteur, un véhicule, un officier du génie militaire, un membre de la sécurité civile de Nouvelle-Calédonie et un membre  de la Croix Rouge" , a déclaré Paul-Marie Claudon, directeur de cabinet du haut-commisaire de la république. La priorité du moment est de "dresser un état des lieux" des dommages, et d'avoir "une vision plus précise des besoins locaux" : l'archipel compte plus de 80 îles, l'état des lieux va prendre du temps.

Cinq avions militaires, dont un français, sont arrivés sur zone, détaille Paul-Marie Claudon, le directeur de cabinet du Haut-commissaire de la république
écouter

Quatre autres avions militaires sont sur zone, dépêchés eux par l'Australie et la Nouvelle-Zélande voisines. Les trois pays sont en effet liés par des accords d'assistance, baptisés FRANZ"C'est une réponse articulée avec nos alliés qui est en train de s'organiser. La France va se charger de l'évaluation sur place, et l'Australie et la Nouvelle-Zélande vont répondre à des besoins prioritaires de la population", explique Paul-Marie Claudon. 

Ne pas oublier Tuvalu

Alors que tous les projecteurs commencent à se braquer sur Vanuatu, le Premier ministre de l'archipel polynésien des Tuvalu aimerait bien qu'on ne l'oublie pas... Situé à 1.550 km au nord-est de Vanuatu, l'archipel a également été évasté. "45% de la population, habitant poru la plupart des îles excentrées, ont été touchés, gravement touchés" , a déclaré Enele Sopoaga.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.