Une tempête de neige "potentiellement meurtrière" a déferlé sur le nord-est des Etats-Unis

La côte nord-est des Etats-Unis a été paralysée par le blizzard samedi, tandis qu'une femme a été retrouvée morte dans sa voiture, sans doute victime du froid. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une rue de New York recouverte par la neige, le 29 janvier 2022.  (DECCIO SERRANO / NURPHOTO / AFP)

De terribles rafales glaciales ont balayé le nord-est des Etats-Unis, samedi 29 janvier, paralysant les transports et la vie quotidienne de 70 millions d'habitants. L'état d'urgence avait été décrété la veille au soir pour les Etats de New York et du New Jersey. La gouverneure de l'Etat de New York, Kathy Hochul, avait demandé "d'éviter à tout prix" les déplacements et mis en garde contre "une tempête très sérieuse" et "potentiellement meurtrière". Après son passage, on ne recense pour l'instant qu'une victime : une femme retrouvée sans vie dans sa voiture, possiblement morte de froid, selon le chef du comté de Nassau, Bruce Blakeman.

Le service météo national (NWS) a enregistré des vents allant jusqu'à 120 km/h et pronostiquait encore des températures polaires dans la nuit de samedi à dimanche.

3 500 vols annulés et 90 000 foyers sans électricité

Une grande partie de la région de la Nouvelle-Angleterre et l'est du pays a été toute la journée de samedi sous le coup d'une alerte au blizzard, baptisée "bomb cyclone" par la météo américaine. A New York, les rues désertées étaient battues par un vent glacial, tandis que l'on a compté au moins 30 centimètres de neige sur les trottoirs du quartier branché de Cobble Hill, à Brooklyn, et 60 cm sur Long Island, au nord de la mégalopole, selon la gouverneure. Les parcs de la mégalopole ont vu affluer les amateurs de luges et de ski de fond. 

Des enfants font de la luge dans un parc de Brooklyn, à New York, le 29 janvier 2022.  (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les lignes de trains desservant les banlieues nord de New York ont été à l'arrêt toute la journée. Plus au nord encore, dans le Massachusetts, quelque 90 000 foyers étaient sans électricité selon le site poweroutage.us vers 20 heures (2 heures du matin en France métropolitaine). 

Du côté des aéroports du nord-est, quelque 3 500 vols ont été annulés samedi et plus d'un millier déjà pour dimanche, à l'arrivée ou au départ du pays, selon le site de suivi aérien FlightAware. Même au sud, en Floride, d'habitude tropicale, des alertes pour le gel ont été lancées. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.