Une passation de pouvoir inédite entre Donald Trump et Joe Biden

L'investiture de Joe Biden comme 46e président des États-Unis va se dérouler dans une ambiance très particulière, dans une situation sanitaire délicate et un contexte politique tendu. C'est ce qu'explique Emmanuelle Lagarde, envoyée spéciale pour France 3, qui s'apprête à suivre la cérémonie.

FRANCE 3

C'est une passation de pouvoir comme aucune autre qui se prépare à Washington mercredi 20 janvier. Une passation sans contact, puisque pour la première fois depuis plus de 150 ans, le président sortant ne suivra pas la prise de pouvoir de son successeur. "Elle se déroulera sans public, sans liesse populaire, sans parade dans les rues de Washington", complète Emmanuelle Lagarde.

Plusieurs décrets pris rapidement par Joe Biden

Le 46e président veut "placer son investiture sous le signe du rassemblement" , indique la journaliste de France Télévisions. Il devrait surtout prendre rapidement plusieurs décrets. "Joe Biden est très pressé de rompre avec certaines politiques de son prédécesseur. (...) D'abord, pour signer le retour des États-Unis dans l'accord de Paris sur le climat, ensuite il souhaite rendre obligatoire le port du masque dans tous les bâtiments fédéraux du pays pour essayer d'endiguer l'épidémie de Covid-19", explique Emmanuelle Lagarde. "Enfin, autre décret important, l'arrêt de la construction très contestée du mur entre le Mexique et les États-Unis", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président élu Joe Biden s\'exprime devant ses partisans dans le Delaware, le 19 janvier 2021.
Le président élu Joe Biden s'exprime devant ses partisans dans le Delaware, le 19 janvier 2021. (JIM WATSON / AFP)