Taïwan : après la visite de Nancy Pelosi, Pékin prépare sa riposte

Publié
Taïwan : après la visite de Nancy Pelosi, Pékin prépare sa riposte
franceinfo
Article rédigé par
A. Miguet - franceinfo
France Télévisions

Pékin compte bien répondre à la visite à Taïwan de la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, Nancy Pelosi. Des rappels d'ambassadeurs, des sanctions économiques ou même des incursions militaires font partie des options chinoises.

La Chine n’a pas du tout apprécié la visite de Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants des États-Unis, à Taïwan, mardi 2 août. "Il y a une certitude, Pékin ne restera pas les bras croisés", explique le journaliste Arnauld Miguet, en direct de Shanghai (Chine). "Il y a plusieurs options sur la table, dont l’option militaire avec plus d'incursions d’avions chinois dans le ciel taïwanais, des tirs de missiles dans le détroit, jusqu’à l’invasion de l’île, mais c’est une option peu probable", poursuit-il.

Le président chinois brigue un troisième mandat à l’automne

"Il y a la possibilité de rappel d’ambassadeurs et de sanctions économiques. La Chine a déjà interdit, cet après-midi [mardi 2 août], l’importation de certains produits agricoles taïwanais. Un seul homme a les cartes en mains, c’est le président chinois Xi Jinping, qui a besoin d’apparaître au niveau international et national, et qui brigue un troisième mandat à l’automne", conclut le journaliste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.