Présidentielle américaine : déjà des surprises pour le début des primaires

Les électeurs de l'Iowa ont déjoué les attentes des favoris. Hillary Clinton l'emporte de peu chez les démocrates. Donald Trump termine deuxième dans son camp.

FRANCE 3

Ted Cruz sort comme le grand vainqueur, la surprise des premières primaires aux Etats-Unis. À 45 ans, le sénateur du Texas l'a emporté dans l'Iowa, lundi 1er février, avec 28% des voix. Longtemps considéré comme un outsider, il a déjoué les sondages qui plaçaient Donald Trump en tête. "Le prochain président des États-Unis ne sera pas choisi par les médias. Il ne sera pas choisi par les élites de Washington ni les lobbyistes", a-t-il déclaré.

Une douche froide

Pour Donald Trump, c'est la douche froide. Le milliardaire populiste termine deuxième avec 24% des voix. L'équation se complique pour l'ex-favori des sondages qui compte beaucoup sur la prochaine élection dans le New Hampshire. Dans la primaire démocrate, Hillary Clinton s'est imposée sur le fil du rasoir. Elle se retrouve presque à égalité avec son concurrent Bernie Sanders. Le prochain vote des primaires pourrait révéler de nouvelles surprises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Ted Cruz en campagne pour un siège au Sénat américain, à Houston (Etats-Unis), le 31 juillet 2012
Ted Cruz en campagne pour un siège au Sénat américain, à Houston (Etats-Unis), le 31 juillet 2012 (JOHNNY HANSON / AP / SIPA)