Présidentielle américaine : Obama et Trump s'invectivent à distance

Donald Trump a été la cible de Barack Obama, mercredi 19 août, dans le cadre de la convention démocrate. Un duel de présidents à distance qui va rester dans l’histoire.

FRANCEINFO

La campagne présidentielle a bel et bien débuté aux Etats-Unis et s’annonce violente et disputée. Barack Obama s’en est pris durement à Donald Trump, mercredi 19 août, dans le cadre de la convention démocrate. "Depuis plus de quatre ans maintenant il n'a manifesté aucun intérêt à se mettre au travail, aucun intérêt à trouver un terrain d'entente, aucun intérêt à utiliser le pouvoir impressionnant de sa fonction pour aider qui que ce soit d'autres que lui-même et ses amis, aucun intérêt à traiter la présidence comme autre chose qu'une émission de télévision de plus qu'il peut utiliser pour attirer l'attention qu'il recherche tant. Donald Trump ne s'est pas élevé à la hauteur de la fonction, parce qu'il ne le peut pas", a déclaré l’ancien président démocrate mercredi soir.

Trump dénonce "l'horreur" qu'a laissée Obama

Réplique immédiate de Donald Trump : "Quand j'entends cela et que je vois l'horreur qu'il nous a laissé, la stupidité des accords commerciaux qu'il a conclus. Regardez ce que nous faisons et maintenant regardez comme il était mauvais et à quel point c'était un président inefficace. Il était tellement mauvais et tellement inefficace." Le président américain est sur la défensive, car depuis trois jours et le début de la Convention des démocrates, les coups pleuvent contre lui, d'autant plus qu'il est largement devancé dans les sondages. Jeudi soir, Joe Biden sera officiellement candidat à la présidentielle de novembre.


Le JT
Les autres sujets du JT
Barack Obama lors de son discours à la convention nationale démocrate, diffusé en vidéo sur internet depuis Philadelphie (Pennsylvanie, Etats-Unis), le 19 août 2020.
Barack Obama lors de son discours à la convention nationale démocrate, diffusé en vidéo sur internet depuis Philadelphie (Pennsylvanie, Etats-Unis), le 19 août 2020. (AFP)