L'histoire diplomatique mouvementée entre les présidents français et américains

Publié
L'histoire diplomatique mouvementée entre les présidents français et américains
Article rédigé par
C. Guttin, A. Sangouard, T. Donzel, Z. Boughzou - franceinfo
France Télévisions
Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, en passant par Georges Pompidou et François Mitterrand, retour sur 70 ans d'amitié, mais aussi de tensions, entre les chefs d'État français et les présidents des États-Unis.

Entre les États-Unis et la France, c'est 70 ans d'amitié, mais aussi de différends et de tensions, entre deux très anciens amis. En 1960, c'est acclamé par la foule, dans sa Limousine, que le général de Gaulle se présente à Eisenhower. Dix ans plus tard, c'est au tour de Georges Pompidou de rappeler l'histoire qui lie la France aux États-Unis. "Depuis votre indépendance, nous avons été amis dans la paix, alliés dans la guerre", disait-il. 

Des frictions en 2002

Valéry Giscard d'Estaing avait fait le voyage à bord du Concorde, et avait fait son discours directement en anglais. À chaque duo, sa complicité : compréhension immédiate entre Ronald Reagan et François Mitterrand, fou rire entre Jacques Chirac et Bill Clinton, humour entre Barack Obama et François Hollande. Mais comme dans toute relation, il y a parfois des frictions, comme en 2002 et la passe d'armes glaciale entre Jacques Chirac et George Bush Jr. sur la question de l'Afghanistan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.