Colis piégés : une arrestation embarrassante pour Donald Trump ?

Le suspect numéro un dans l'affaire des colis piégés, un fervent supporter de Donald Trump, a été arrêté en Floride vendredi 26 octobre. Son interpellation pourrait-elle gêner le président américain ? En duplex depuis Washington (États-Unis), le journaliste Loïc de La Mornais nous répond.

France 2

Le profil du premier suspect dans l'affaire des colis piégés, un fervent supporter de Donald Trump, pourrait-il être encombrant pour le président américain ? "Oui, et non. Oui, car si Cesar Sayor Jr. est bien l'auteur des colis piégés, si c'est bien un fervent supporter de Donald Trump, ça pourrait être un ennui pour le président américain", explique le journaliste Loïc de La Mornais. "Sur cette fameuse camionnette blanche, il y a toute la rhétorique, tous les messages de campagne de Donald Trump, et on sait que ce suspect s'est peut-être filmé lors des meetings du président en faisant des selfies", ajoute-t-il.

La thèse d'un déséquilibré complotiste ?

"D'un autre côté, il faut voir que sur cette camionnette blanche, il y a aussi d'autres messages : des théories complotistes beaucoup plus obscures, parfois des images de soucoupes volantes, d'enlèvements extraterrestres. Là, on s'orienterait plus vers la thèse d'un déséquilibré. Cette frange très complotiste a toujours existé aux États-Unis, et ça ne date pas de l'ère Donald Trump. On verra dans dix jours, lors des élections de mi-mandat, si cette affaire a pesé sur les élections", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un démineur devant l\'immeuble qui abrite les bureaux de CNN, le 24 octobre 2018 à New York (Etats-Unis).
Un démineur devant l'immeuble qui abrite les bureaux de CNN, le 24 octobre 2018 à New York (Etats-Unis). (TIMOTHY A. CLARY / AFP)