Cet article date de plus de cinq ans.

Dans les pas de Clinton, J-8 : en Floride, le camp démocrate fait comme si l'affaire des emails n'existait pas

En meeting en Floride dimanche, Hillary Clinton s'est contentée de quelques allusions détournées à l'affaire compromettante des emails. Pourtant dans les sondages, la candidate démocrate est désormais au coude-à-coude avec Donald Trump.

Article rédigé par
Envoyée spéciale, Sandrine Etoa-Andegue - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Meeting d'Hillary Clinton à Miami (Floride), le 30 octobre 2016 (RADIO FRANCE / SANDRINE ETOA-ANDEGUE)

Aucune modification dans son agenda, malgré la tempête. Après une apparition au concert de Jennifer Lopez à Miami samedi, Hillary Clinton a enchaîné les meetings en Floride dimanche 30 octobre... en évitant soigneusement de prononcer le mot "email". Pourtant l'enquête relancée vendredi par le FBI autour de sa messagerie privée semble profiter à son adversaire républicain. Dans les récents sondages, la candidate démocrate voit son avance sur Donald Trump se tasser au niveau national.

Dans les pas de Clinton, J-8 : en Floride, le camp démocrate fait comme si l'affaire des emails n'existait pas
écouter

De discrètes allusions à "l'emailgate"

"Ne vous laissez pas distraire par le bruit environnant. Nous avons un futur à construire ensemble", a lancé Hillary Clinton dimanche à Miami. Une formule détournée pour ne pas avoir à aborder la délicate affaire des emails. La candidate démocrate préfère concentrer ses attaques sur son rival Donald Trump, l'homme qui "a insulté la moitié de la population de ce pays".

Meeting d'Hillary Clinton à Wilton Manors (Floride), le 30 octobre 2016, où la communauté LGBT est venue la soutenir (RADIO FRANCE / NICOLAS MATHIAS)

Officiellement, dans le camp Clinton, tout va bien. "Hillary est près du but et elle a des soutiens", répond en souriant Patrick Murphy, élu démocrate au Congrès. La majorité des supporters affiche un soutien sans faille à la candidate. "Elle a fait plus de bonnes choses que de mauvaises, affirme l'un deux. Oui d'accord, il y a cette affaire des emails... Mais si on s'y attarde, il faudrait aussi se pencher sur toutes les actions passées des anciens présidents. Et aucun d'entre eux n'est un saint."

Pourtant, une petite minorité de démocrates ne cachent pas leur gêne, voire même leur dégoût, devant cette nouvelle affaire compromettante. "Si elle est coupable, Hillary Clinton doit être jugée", estime ainsi Briseida, une pro-démocrate, qui n'est toujours pas certaine de voter Clinton le 8 novembre.

Comment une dirigeante politique peut-elle être visée deux fois par une enquête du FBI et s'en sortir ?

Briseida, une militante démocrate

à Miami

Lundi 31 octobre, Hillary Clinton est attendue dans l'Ohio. Un État industriel dans lequel Donald Trump dispose d'une légère avance dans les sondages.

Dans les pas de Clinton, de nouveau en Floride

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hillary Clinton

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.