"Votre président préféré n'a rien fait de mal !" : Donald Trump se défend après un enregistrement évoquant un paiement à une ancienne playmate

Dans cette conversation enregistrée par l’ex-avocat personnel du président américain, les deux hommes évoquent un paiement à une ancienne playmate avec qui Donald Trump aurait eu une liaison. 

Le président américain Donald Trump, à Washington (Etats-Unis), le 19 juillet 2018.
Le président américain Donald Trump, à Washington (Etats-Unis), le 19 juillet 2018. (CHERISS MAY / NURPHOTO)

Cinq lignes sur Twitter pour dire ce qu'il pense des méthodes de Michael Cohen. Donald Trump a jugé, samedi 21 juillet, "totalement inédit" et "peut-être illégal" d'avoir été enregistré à son insu par son ancien avocat lorsque les deux hommes évoquaient la possibilité d'acheter le silence d'une ancienne playmate avec laquelle il aurait eu une liaison. A la fin de son message, le locataire de la Maison Blanche s'est adressée aux Américains : "Votre président préféré n'a rien fait de mal !"

L'enregistrement a été saisi par les enquêteurs du FBI lors d'une perquisition dans les bureaux de Michael Cohen, selon le New York Times (en anglais). La discussion portait sur l'ancienne playmate du magazine Playboy Karen McDougal, qui affirme avoir eu une relation "romantique de 10 mois en 2006 et 2007" avec celui qui n'était pas encore entré en politique. Une liaison que le président américain a toujours niée.

Michael Cohen fait actuellement l’objet d’une vaste enquête du FBI qui pourrait déboucher sur des poursuites. Elle a été lancée en partie à la demande du procureur spécial Robert Mueller, qui enquête sur une collusion présumée entre l’équipe de Trump et des responsables russes lors de la campagne présidentielle en 2016.