Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Trump s'en prend plein l'étoile sur Hollywood Boulevard

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Envoyé spécial.  Trump s'en prend plein l'étoile sur Hollywood Boulevard
ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Chez les Américains qui n'en peuvent déjà plus de Donald Trump, s'en prendre à son emplacement sur "the Walk of Fame", la mythique promenade des stars à Los Angeles, tourne au sport national. Les étrangers participent aussi… Extrait du magazine "Envoyé spécial".

A Los Angeles, sur Hollywood Boulevard, l’une des 2 600 étoiles de célébrités est devenue la cible des gestes les plus obscènes des passants. Pour "Envoyé spécial", la journaliste Virginie Vilar les a regardés faire… Extrait.

Les plus remontés vont jusqu'à faire mine de déféquer dessus. D'autres urinent pour de bon. Les doigts d'honneur se succèdent, selfies à l'appui – qui seront bien sûr postés sur les réseaux sociaux. Les touristes la piétinent avec ardeur, ou bien elle est recouverte avec des croix gammées… Tant et si bien qu'il faut la mettre sous protection. "Je suis venue l'an dernier, raconte cette jeune fille, et la police était autour de l'étoile car les gens n'arrêtaient pas de pisser dessus, de la taguer. Je suis surprise qu'il n'y ait personne aujourd'hui", s'amuse-t-elle.

Un faux ouvrier la détruit au marteau

Chez les Américains qui n'en peuvent déjà plus de Donald Trump, s'en prendre à son emplacement sur Hollywood Boulevard tourne au sport national. L'animateur du show de télé-réalité The Apprentice s'était fait cette place au soleil sur "the Walk of Fame", la promenade des stars, il y a dix ans. Depuis qu'il est devenu président, son étoile a pâti de ses outrances. Devenue un vrai défouloir pour ses opposants, elle est régulièrement vandalisée. L'an dernier, un quidam déguisé en ouvrier l'a même détruite au marteau, en pleine nuit. Les morceaux ont été recollés, mais l'agression a laissé des traces…

Extrait de "Trump, fini de rire ?", un extrait du magazine "Envoyé spécial" du 5 octobre 2017.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.