Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Mexique : un catcheur se grime en supporter de Donald Trump pour devenir une star de la "lucha libre"

Sam Adonis se fait copieusement huer par le public dès qu'il pénètre sur le ring.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le catcheur américain Sam Adonis, le 5 mars 2017 à Mexico City (Mexique). (YURI CORTEZ / AFP)

Sa provocation fonctionne à chaque fois. Sam Adonis, catcheur Américain pratiquant la lucha libre au Mexique, a décidé de camper le rôle d'un supporter de Donald Trump pour déchaîner les foules, rapportait NBC News le 14 février dernier.

Ce sport, où la mise en scène fait partie intégrante du spectacle, est très populaire au Mexique. Et Sam Adonis l'a bien compris. Blond, musclé, mesurant près de deux mètres, l'Américain de 27 ans venu de Pennsylvanie s'emploie à incarner sur le ring l'attitude menaçante et méprisante de Trump à l'égard du Mexique.

Le bonheur d'être "parmi les méchants"

Le magnat de l'immobilier a déclenché une grave crise diplomatique en lançant son projet de mur à la frontière mexicaine et en mettant en pratique une politique migratoire restrictive à l'égard des migrants illégaux, dont la plupart sont mexicains.

"Je le respecte à 100%, je crois que ce qu'il fait est bien et que c'est une bouffée d'air frais pour le peuple américain", commente Sam, qui compare le président américain Trump à un "rudo" comme lui, un mauvais type qui se moque de ce que les autres pensent et fait ce que bon lui semble. 

Mais Sam est compréhensif avec les excès, sachant qu'"être parmi les méchants", est la meilleure façon de donner un bon spectacle et faire plaisir au public. Il indique toutefois à NBC que "si le climait venait à devenir plus hostile, [il] changerait ses plans sans hésiter".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.