Complément d'enquête, France 2

VIDEO. La Trump Tower, un chantier à scandales

Dès l'élection du nouveau président américain, des milliers de mécontents convergeaient vers le symbole de son empire immobilier : la Trump Tower. Un document interdit à la télévision américaine et diffusé par "Complément d'enquête" révèle dans quelles conditions elle a été construite. Extrait.

Racontée dans un document qui a déplu à Donald Trump (le milliardaire s'est débrouillé pour le faire interdire à la télévision américaine), l'histoire d'un empire immobilier aux fondations pas très saines commence à New York. Extrait de "Trump un jour, Trump toujours", diffusé dans "Complément d'enquête" le 10 novembre 2016.

Au cœur de Manhattan, les manifestations new-yorkaises contre le nouveau président américain convergent vers la Trump Tower et ses 272 mètres de haut. Sur 72 étages, 13 sont occupés par des bureaux. Pour le reste, des appartements hors de prix. La construction de "la plus grande tour du monde", ambitionne le promoteur, débute en 1999. Elle représente une vraie leçon de business. Ou comment faire des économies sans trop s'occuper de légalité ou de sécurité.

Une "brigade polonaise" sous-payée et sous-équipée

D'abord, embaucher comme démolisseur un nettoyeur de fenêtres sans aucune expérience, qui lui-même embauche ce que l'on appellera la "brigade polonaise" : un peu plus de 200 immigrés sans papiers, payés un tiers du minimum légal, qui dorment sur le chantier et ne reçoivent aucun équipement de protection. "Toutes les normes de sécurité ont été ignorées. Ils dénudaient à mains nues des câbles sous haute tension", raconte Daniel Sullivan, syndicaliste de la Trump Organization. 

Ensuite, ne dire à personne que le bâtiment est bourré d'amiante : l'enlever coûte cher. Pour les gravats, s'adresser à un sous-traitant qui ne laissera pas de traces, comme Eddie Garofalo, lié à la mafia italienne. Enfin, menacer de poursuites pour diffamation l'avocat qui défend les ouvriers polonais quand ils ne sont pas payés par le sous-traitant. 

Extrait de "Trump un jour, Trump toujours", diffusé dans "Complément d'enquête" le 10 novembre 2016.