Theresa May : première invitée du président Trump

La première dirigeante à faire le voyage à Washington (États-Unis) pour rencontrer le nouveau président américain, c'est la nouvelle Premier ministre britannique Theresa May.

Voir la vidéo
France 2

Après le Brexit, Theresa May espère-t-elle trouver un allié économique en la personne de Donald Trump ? "C'est simple, voire limpide pour les partisans du Brexit. Ils avaient été très vexés de voir que Theresa May n'avait été que la dixième chef du gouvernement appelée après l'élection par Donald Trump", explique Loïc de La Mornais en direct de Londres.

Un accord commercial possible ?

L'erreur est donc réparée, elle sera la première reçue le vendredi 27 janvier prochain à la Maison-Blanche. "Effectivement, les partisans du Brexit pensent que l'Amérique peut remplacer l'Europe. Ils disent même qu'un accord commercial est possible en 90 jours chrono, en trois mois. Les économistes sont beaucoup plus réservés et disent qu'il faudra attendre que le Royaume-Uni soit sorti de l'Union européenne et qu'un éventuel accord devrait être plus à l'avantage des États-Unis", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May, le 30 juin 2016, à Londres.
Theresa May, le 30 juin 2016, à Londres. (FRANTZESCO KANGARIS / AFP)