Taxes sur l'acier : une décision de Trump qui fait craindre un grave impact

Donald Trump a officialisé ce jeudi l'instauration de taxes à l'importation de 25% sur l'acier et 15% sur l'aluminium. Une menace mixe à exécution, qui devrait rentrer en application dans 15 jours et qui aura un impact sur l'économie mondiale.

Voir la vidéo

Il a tenu à honorer sa promesse de campagne devant eux, les ouvriers de l'acier américain. Le président américain n'a pas écouté son ancien conseiller économique ni les élus de sa majorité qui ont tenté de l'en dissuader hier. Seuls le Mexique et le Canada sont exemptés de ces taxes pour l'instant et peut-être aussi l'Australie, qu'il juge "formidable".

"Une guerre commerciale ne fera que des perdants"

Pour les autres, en revanche, "c'est comme l'Otan. L'Allemagne paye 1% et nous 4% de notre PIB qui est plus important. Ce n'est pas juste", s'est-il justifié. Une "guerre commerciale ne fera que des perdants", a affirmé Bruno Le Maire sur son compte Twitter. Avant d'ajouter : "Avec nos partenaires européens, nous allons évaluer les conséquences sur nos industries et les réponses à apporter." Des propos à l'unisson de la Chine, de l'Union européenne et du Japon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump a signé, jeudi 8 mars 2018, les déclarations imposant des droits de douane sur les importations américaines d\'aluminium et d\'acier.
Donald Trump a signé, jeudi 8 mars 2018, les déclarations imposant des droits de douane sur les importations américaines d'aluminium et d'acier. (BRYAN R. SMITH / AFP)