Taxes : les États-Unis sanctionnent les voitures allemandes

Donald Trump a décidé de mettre en place une nouvelle taxe sur les voitures allemandes, qui représentent pourtant une grande partie du marché aux États-Unis. Les constructeurs s'insurgent et s'inquiètent.

Voir la vidéo
France 2

Des fenêtres de la Trump Tower, le président américain a pris sa décision : "Je ne souhaite plus aucune Mercedes sur la 5e Avenue de New York". Aux États-Unis, les voitures allemandes représentent 90% du marché des voitures haut de gamme. L'Allemagne est le premier exportateur européen de voitures aux USA. Il est inconcevable pour le ministre allemand de l'Économie de subir de nouvelles taxes.

L'Allemagne dénonce et s'inquiète

Les constructeurs en Allemagne sont inquiets ; 25 % de nouvelles taxes sur chacun de leurs véhicules et leurs exportations seront moins compétitives. L'industrie automobile représente 13 % des revenus du pays, 20 % des exportations. Aux États-Unis, les constructeurs allemands produisent plus de 800 000 véhicules et emploient 36 000 personnes dans leurs usines. Pour Berlin, la décision américaine en est d'autant plus injuste. Les Européens se réuniront dans dix jours à Bruxelles, en Belgique, pour mettre en place leur réplique à Donald Trump. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche, à Washington, la capitale fédérale américaine, le 22 mai 2018.
Donald Trump dans le Bureau Ovale de la Maison Blanche, à Washington, la capitale fédérale américaine, le 22 mai 2018. (SAUL LOEB / AFP)