Rencontre Donald Trump - Kim Jong-un : vers un revirement historique

Le Président des États-Unis, Donald Trump, a accepté ce vendredi matin, l'invitation du leader nord-coréen, Kim Jong-un. Un virage aussi historique dans les relations tendues qu'entretenaient les deux pays.

La perspective d'un réchauffement diplomatique, encore impensable il y a quelques semaines. Donald Trump a annoncé dans un tweet, être ouvert à rencontrer son homologue nord-coréen, Kim Jong-un avant la fin mai. "De grands progrès ont été faits, mais les sanctions seront maintenues jusqu'à ce qu'un accord soit trouvé. Un rendez-vous est planifié", a-t-il écrit sur son réseau social préféré. Pour notre correspondant en Chine, Arnauld Miguet, cet acte constitue un "nouveau rebondissement".

Quelles sont les motivations nord-coréennes ?

"Jamais deux dirigeants américains et nord-coréens ne se sont assis autour d'une même table", poursuit-il. Après deux années de très vives tensions liées au programme nucléaire et balistique nord-coréen, la "trêve olympique, entamée le mois dernier, semble se prolonger", constate Arnauld Miguet. Avant d'évoquer que de nombreuses questions restent encore à éclaircir, comme les réelles motivations de la Corée du Nord "en échange de cette rencontre", ou jusqu'où peut-elle aller dans le cadre d'éventuelles négociations ? Réponse ces prochaines semaines.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, mercredi 28 février, à Pyongyang (Corée du Nord).
Le leader nord-coréen Kim Jong-un, mercredi 28 février, à Pyongyang (Corée du Nord). (DAMIR SAGOLJ / X90027)