Cet article date de plus d'un an.

Public Enemy sort un nouvel album : le rap contestataire est-il encore entendu ?

Les Américains de Public Enemy sont toujours actifs et viennent de sortir leur 15e album studio, "What You Gonna Do When The Grid Goes Down ?". Du rap contestataire comme à leur habitude, qui parle encore aux jeunes générations.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Chuck D de Public Enemy en mars dernier lors d'un meeting de campagne de Bernie Sanders. (ETIENNE LAURENT / EPA)

C'est un son qui replonge instantanément en arrière, un sample comme aux débuts du hip-hop, et ce cri surgi tout à coup. En 1989, Public Enemy est un héraut de la contestation aux États-Unis, dans une société déjà plombée par le racisme, les violences policières, les inégalités.

Alors il fallait en faire une version pour 2020, année de cataclysmes en série. Chuck D et Flavor Flav au micro, DJ Lord aux platines, Public Enemy sort un 15e album studio, What You Gonna Do When The Grid Goes Down ?toujours dans la même veine. Car à 60 ans, les New Yorkais n'ont pas renoncé à la contestation, 30 ans après Fight The Power, alors qu'aux États-Unis un nouveau rappeur réquisitionne les oreilles des adolescents chaque semaine.

Le rap a changé mais les combats, malheureusement, restent les mêmes

Rocé, rappeur français

Pour le rappeur français Rocé - figure d'un mouvement "conscient" et contestataire, artisan du récent projet Par les damné.e.s de la terre - pourtant, il ne faut pas opposer Public Enemy à ce qui se fait aujourd'hui : les jeunes gardent de l'appétit pour les anciens. Il en est convaincu : "Quand on leur fait découvrir Public Enemy, bien sûr que ça leur parle aux jeunes !" Avec De La Soul, Nas, A Tribe Called Quest et bien d'autres, Public Enemy continuent à sortir des disques dans un siècle triomphant pour le hip-hop, principalement parce qu'il reste beaucoup de choses à dire. 

Le plus 'mainstream' et léger des rappeurs américains aura toujours, à un moment de sa carrière, été empêché parce qu'il est noir

Rocé, rappeur français

"L'engagement, qu'on le veuille ou non, fait partie de notre musique", explique Rocé. Et alors que les États-Unis votent dans un mois, Public Enemy ne se tait pas : extrait majeur de ce nouvel album, State Of The Union, sous-titré "Shut The Fuck Up", "Ferme-la" pour rester poli s'inspire de vous savez qui.

Public Enemy sort un nouvel album, 30 ans après "Fight The Power"
écouter

Public Enemy, What You Gonna Do When The Grid Goes Down ? (Def Jam Records). Album disponible.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Donald Trump

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.