Procès Kavanaugh : les épouses, des "joker" dans les affaires d'agressions sexuelles

Le juge fédéral américain Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême, est accusé d'agressions sexuelles. Sa femme, Ashley, lui apporte tout son soutien. Pas de quoi, toutefois, lui vouer une confiance aveugle.

Brett Kavanaugh, juge et candidat de Donald Trump à la Cour suprême américaine, est accusé d'agressions sexuelles. Il nie tout en bloc. "Non, je n'ai jamais commis d'agressions sexuelles. Ni au lycée, ni ailleurs. J'ai toujours traité les femmes avec dignité et respect ", assure-t-il. Sa femme, Ashley, est également venue à sa rescousse. "Je le connais depuis dix-sept ans et ce n'est pas du tout son genre. C'est vraiment difficile à croire. C'est un homme convenable, il est gentil, il est bon, je le connais intimement. Ҫa ne ressemble pas à Brett ", confie-t-elle.

Hillary Clinton et Anne Sinclair s'étaient rangées du côté de leur mari

Mais peut-on lui faire confiance ? Les épouses utilisées comme "joker" est une tactique qui a fait ses preuves. En 1998, le président Bill Clinton ment devant les caméras, assurant n'avoir jamais eu de relations sexuelles consenties avec Monica Lewinsky, alors stagiaire à la Maison Blanche. Là encore, sa femme, Hillary, est à ses côtés. Après les excuses publiques de son mari, elle le soutient jusqu'au bout pour empêcher sa destitution.

Anne Sinclair apportera elle aussi son soutien indéfectible à Dominique Strauss-Kahn, alors patron du FMI et accusé en 2011 d'agression sexuelle, viol et séquestration dans l'affaire du Sofitel. "Je ne crois pas une seule seconde aux accusations qui sont portées contre mon mari. Je ne doute pas que son innocence soit établie", avait-elle déclaré quelques jours avant de l'accompagner au tribunal. À l'issue d'une transaction entre la femme de chambre, Nafissatou Diallo, et DSK, le dossier est clôt en 2012.

Le conservateur Brett Kavanaugh, 53 ans, prête serment au début de son audition de confirmation pour être nommé à la Cour suprême américaine, à Washington, le 4 septembre 2018.
Le conservateur Brett Kavanaugh, 53 ans, prête serment au début de son audition de confirmation pour être nommé à la Cour suprême américaine, à Washington, le 4 septembre 2018. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)