ONU : l'Iran divise Trump et le reste du monde

À l'ONU mercredi 26 septembre, Donald Trump a averti à nouveau l'Iran, qu'il accuse de continuer de développer l'arme nucléaire. De son côté, l'UE préfère négocier avec le régime de Téhéran.

France 3

Donald Trump entre dans la salle du Conseil de sécurité de l'ONU le pas lourd et la mine renfrognée, mercredi 26 septembre. Dans cette enceinte qu'il déteste, il tente de justifier une nouvelle fois sa dénonciation de l'accord sur le nucléaire iranien : "Le régime a utilisé les nouveaux fonds issus de l'accord pour soutenir le terrorisme, construire des missiles nucléaires et fomenter chaos". Il annonce des sanctions sur le pétrole iranien en novembre.

Trump isolé

Politique inefficace, estiment les autres signataires de l'accord, dont la France. En marge des discussions au Conseil de sécurité, Emmanuel Macron a rencontré le président de l'Iran Hassan Rohani, qui est toujours désireux de rester dans l'accord malgré les menaces américaines. Au final, l'Amérique de Trump est toujours aussi isolée. Malgré les pressions, l'UE, la Chine et la Russie essaient toujours de sauver l'accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump a répondu aux questions des journalistes en marge de l\'Assemblée générale des Nations unies à New York, mercredi 26 septembre 2018.
Le président américain Donald Trump a répondu aux questions des journalistes en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, mercredi 26 septembre 2018. (JOHN MOORE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)