Nucléaire iranien : Donald Trump sème une tempête diplomatique

Donald Trump a annoncé hier, 8 mai, sa décision de retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien. Les autres signataires se disent prêts et déterminés à le poursuivre.

FRANCE 2

Les parlementaires iraniens brûlent un drapeau américain en papier et crient "mort à l'Amérique". Ils dénoncent un président incapable de tenir les engagements pris par son pays. Dès l'annonce du retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, le président Hassan Rohani a fait savoir que son pays était prêt à reprendre ses recherches nucléaires, mais qu'il voulait d'abord continuer à appliquer l'accord. Dans les rues de Téhéran, l'annonce n'est pas une surprise, mais la reprise des sanctions économiques inquiète les Iraniens.

Les autres signataires déterminés à appliquer l'accord

Après le retrait américain, les signataires de l'accord de Vienne (Autriche) regrettent à l'unisson cette décision qui fragilise la sécurité internationale et entendent continuer à appliquer l'accord. L'Union européenne déclare vouloir tout faire pour le conserver. La Chine et la Russie se disent également déterminées à appliquer l'accord signé avec l'Iran. Les seuls à saluer la décision de Donald Trump sont le Premier ministre israélien et l'Arabie Saoudite.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump montre un document qui rétablit les sanctions contre l\'Iran, après avoir annoncé le retrait des Etats-Unis de l\'accord sur le nucléaire iranien, le 8 mai 2018, à Washington.
Donald Trump montre un document qui rétablit les sanctions contre l'Iran, après avoir annoncé le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien, le 8 mai 2018, à Washington. (MARTIN H. SIMON / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS)