Mort de George Floyd : manifestations à proximité de la Maison Blanche

Dimanche 31 mai, des manifestants se sont rassemblés devant la Maison Blanche à Washington (États-Unis) malgré le couvre-feu imposé. Depuis la mort de George Floyd, des milliers de personnes dénoncent les violences des forces de l’ordre et le racisme.

France 3

C’est une scène inimaginable pour l’Amérique. Le square Lafayette, au pied de la Maison blanche, est en pleine émeute. Il est minuit dans la nuit de dimanche à lundi, en plein cœur de Washington (États-Unis). Et malgré le couvre-feu en vigueur, les manifestants sont toujours là et scandent le nom de George Floyd : un homme noir tué par la police de Minneapolis. Et c’est dans une des rues de la capitale fédérale habituellement ordonnée que les destructions vont s’enchaîner.

"Cet événement peut continuer à creuser le sillon de la division"

Cette vague de colère explose en pleine campagne présidentielle. "La campagne présidentielle de Donald Trump est déjà perturbée (...) C’est la grande question : que va-t-il se passer le 3 novembre prochain ? Il y a deux solutions. Les Américains ou une bonne partie des Américains peuvent se rassembler autour de Donald Trump, même ceux qui ne l’aimaient pas trop parce qu’ils veulent revoir revenir le calme et l’ordre. Ou au contraire, cet événement peut continuer à creuser le sillon de la division entre les Américains. Pour l’instant, Joe Biden, l’adversaire de Donald Trump, est en tête de tous les sondages", explique le journaliste de France Télévisions Loïc de la Mornais en direct de Washington.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les forces de l\'ordre intervennent durant une manifestation contre les violences policières et le racisme devant la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 31 mai 2020.
Les forces de l'ordre intervennent durant une manifestation contre les violences policières et le racisme devant la Maison Blanche, à Washington (Etats-Unis), le 31 mai 2020. (SAMUEL CORUM / AFP)