Maison-Blanche : la chasse au traître de Donald Trump

Une tribune publiée par un "haut dirigeant du gouvernement" dans le "New York Times" critiquant Donald Trump fait grand bruit aux États-Unis. La recherche de l’auteur fait rage.

FRANCE 3

Qui a écrit la tribune à charge du "New York Times" ? Qui est la taupe au cœur du pouvoir ? C’est la question qui est posée dans chaque couloir et chaque administration de Washington (États-Unis). Très en colère, Donald Trump a lancé la chasse au traître. Dans un rarissime éditorial anonyme, un personnage qui se présente comme un "haut dirigeant du gouvernement", décrit le président des États-Unis comme "amoral", "mesquin", "impétueux" ou "inefficace".

La suspicion n’épargne personne

L’auteur explique que des dizaines de hauts responsables comme lui, ou elle, œuvrent au quotidien pour limiter les dégâts et contrecarrer les plans du 45e président des États-Unis : "les Américains doivent savoir qu'il y a quand même des adultes à la maison blanche." La suspicion n’épargne personne. À cause d’un mot employé dans le texte "lodestar", "guide" en français, les regards se sont même tournés vers le vice-président Mike Pence.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump lors d\'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington, le 5 septembre 2018.
Le président américain Donald Trump lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington, le 5 septembre 2018. (ALEX EDELMAN / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)