L’invitée du Soir 3 : Sylvie Matelly, directrice adjointe de l’Iris

L’invitée de ce Soir 3 du vendredi 8 juin est Sylvie Matelly. La directrice adjointe de l’Iris, qui est économiste, revient sur les tensions entre Européens et États-Unis en marge du sommet du G7.

Voir la vidéo

Dès l’ouverture du G7, la tension était à son comble, notamment entre Emmanuel Macron et Donald Trump. Les accords sont en suspens. "Rien n’est réglé et tout commence puisque Donald Trump a un calendrier très précis, des objectifs très précis, et une réélection à mi-mandat. Il ne veut pas céder quoi que ce soit", précise l’économiste. Mais alors quel sera l'impact pour l’Europe, où les États-Unis ont des partenaires privilégiés ? "L’impact peut être énorme à court terme, à moyen terme et à long terme pour une simple et bonne raison, c’est que l’on est dans un contexte ou Trump remet en cause certains partenariats, des alliances ce qui peut avoir des conséquences majeures sur la croissance économique et les alliances en cours."

Le sujet brûlant russe

Et Donald Trump a décidé de tendre la main à la Russie. "On peut se poser plusieurs questions. Il a pu jouer le bluff en essayant de diviser, puisqu’il sait que son meilleur allié est la division des Européens. Il a pu se chercher un nouvel allié avec la Russie. Mais c’est très intéressant de se rappeler l’exclusion de la Russie à cause de la crise ukrainienne. Aujourd’hui, si véritablement il avait ça en tête, est-ce que ça voudrait dire qu’il y a une possibilité de lever les sanctions américaines ?", questionne-t-elle. Avant de terminer : "il y aurait des conséquences économiques en Europe (…) des divisions politiques à l’intérieur de l’Europe."

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dirigeants du G7 sont réunis à La Malbaie, au Canada, le 8 juin 2018.
Les dirigeants du G7 sont réunis à La Malbaie, au Canada, le 8 juin 2018. (LUDOVIC MARIN / POOL / AFP)