Tueries de masse : le site 8chan représente-t-il un danger ?

Plusieurs auteurs de tueries ont publié des manifestes sur ce site décrié ces derniers mois.

FRANCEINFO

Fredrick Brennan est le fondateur du site 8chan. C’est sur ce site que le tireur de la fusillade d’El Paso, au Texas, a publié un manifeste avant de passer à l’acte le 3 août. Un texte xénophobe dans lequel il s’en prend aux Hispaniques, accusé d’envahir les États-Unis. Un manifeste avait également été publié sur 8chan par les auteurs des tueries de Christchurch, en Nouvelle-Zélande (15 mars 2019) et Pittsburgh, aux États-Unis (27 octobre 2018). "Leurs commentaires ont été supprimés par 8chan, mais ils ont été republiés si rapidement que le site a perdu le contrôle et beaucoup de gens ont pu voir le manifeste", analyse Rachel Lerman, reporter AR Technology. 8chan est un "image board".

Son créateur veut le fermer

Les utilisateurs publient des images et en discutent : ils sont tous anonymes et aucun compte n’est censuré. La modération n’existe pas. Depuis quelques jours, 8chan est inaccessible. Le site a été lâché par la société qui assurait sa sécurité, ainsi que par son réseau de distribution de contenus. Fredrick Brennan souhaite que le site ferme complètement. Mais il n’est plus aux commandes. Jim Watkins, son nouveau patron, n’envisage pas du tout de le fermer : "8chan est une feuille de papier vide sur laquelle il faut écrire, ça me gêne vraiment qu’il puisse être fermé si facilement", a déclaré ce dernier. Sur Twitter, les fans de 8chan espèrent trouver un autre site sur lequel ils peuvent s’exprimer.

8chan.
8chan. (FRANCEINFO)