Le retrait américain de la Cop21 : "Le risque d'un effet domino est très limité"

Le climatologue Jean Jouzel et Sébastien Treyer, directeur des programmes de l’Institut du développement durable et des relations internationales, sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo.

FRANCEINFO
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Plusieurs médias américains annoncent que les Etats-Unis vont se retirer de l'accord de Paris sur le climat, signé par Barack Obama en 2015. Dans un tweet, Donald Trump affirme qu'il annoncera sa décision dans les prochains jours.

Pour parler de cet éventuel retrait, Julien Benedetto reçoit le climatologue Jean Jouzel et Sébastien Treyer, directeur des programmes de l’Institut du développement durable et des relations internationales (IDDRI), mercredi 31 mai, sur Franceinfo.

Le ministre de l'Ecologie, Nicolas Hulot, parle de "contresens tragique de l'Histoire" s'il se confirme que les Etats-Unis renoncent à cet accord. La conférence de Paris avait donné un "espoir ". Si cette "belle mécanique est enrayée à cause de Donald Trump, c'est une responsabilité qu'il prend dont il ne devrait pas être fier dans quelques années".

Trump à la rescousse des mines de charbon

Est-ce un coup d'arrêt dans la lutte contre le réchaufffement climatique? Selon Sébastien Treyer, la réponse est non. "Le risque d'un effet domino est très limité. Il y a une véritable unanimité des autres pays de la planète pour dire que les efforts qu'ils font contre le changement climatique,sont des efforts qu'ils font pour eux-mêmes et pas pour les beaux yeux de la planète uniquement".

L'argument principal de Donald Trump : l'économie. Il avance que l'accord de Paris sur le climat va freiner la croissance des entreprises américaines, notamment dans le secteur de l'énergie fossile et ses fameuses centrales à charbon. "C'est complètement faux", rétorque Jean Jouzel. "Du point de vue purement économique, l'intérêt des Etats-Unis est d'aller de l'avant, vers une société pauvre en carbone. On ne peut pas croire que c'est la réouverture de quelques mines de charbon qui va assurer l'expansion de l'Amérique."

Jean Jouzel et Sébastien Treyer sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo.
Jean Jouzel et Sébastien Treyer sont les invités de Julien Benedetto sur Franceinfo. (FRANCEINFO)