Le Décodage : les réactions des hommes politiques français aux frappes américaines

Danielle Sportiello décrypte les réactions des hommes politiques français face aux frappes de Donald Trump en Syrie.

France 3

François Hollande a approuvé les bombardements américains. Et c’est logique explique la journaliste Danielle Sportiello : "il avait tenté de mener lui-même des frappes en 2013, avant que Barack Obama ne fasse volte-face". Mais c’est un soutien du bout des lèvres poursuit la journaliste : "ces frappes ont été menées sans mandat de l’ONU, en cavalier seul, et ce n’est pas la solution que préconise François Hollande, qui préfèrerait qu’une solution diplomatique soit trouvée".

Mélenchon accuse Hollande et Merkel

"Marine Le Pen, qui admire Vladimir Poutine, s’étonne que Trump se pose à nouveau en gendarme du monde", relate la journaliste en plateau. La candidate du Front national a déploré : "est-ce trop demander d’attendre les résultats de l’enquête internationale avant de lancer des frappes ?" Jean-Luc Mélenchon a pour sa part accusé François Hollande et Angela Merkel de donner carte blanche à Donal Trump.

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen en meeting à Bordeaux, le 2 avril 2017
Marine Le Pen en meeting à Bordeaux, le 2 avril 2017 (GEORGES GOBET / AFP)