Guerre des taxes : quelles conséquences aux États-Unis ?

En 2018, les États-Unis avaient initié une guerre commerciale en imposant une surtaxe de 25% sur l'acier. Ce à quoi Bruxelles avait répliqué en taxant les jeans ou encore le beurre de cacahuètes. Les entreprises américaines ont-elles souffert de ces représailles ?

FRANCE 2

L'Europe n'avait pas attendu pour lancer des représailles. Le 1er juin 2018, l'administration Trump avait nettement relevé les taxes sur l'acier et l'aluminium européen. Quelques semaines plus tard, l'Union répliquait. Au total, c'est une valeur de 2,8 milliards d'euros de produits américains par an qui sont surtaxés à leur entrée en Europe. Des produits symboliques comme du jus d'orange, du maïs ou du beurre de cacahuètes.

Harley-Davidson durement touchée

La légendaire marque Harley-Davidson avait été durement touchée, c'est le bilan confessé par son dirigeant après un an de guerre commerciale. "Au total ça a coûté 90 millions d'euros à l'entreprise", confie Matthew Levatich, PDG du groupe. Même le patron des sénateurs républicains, pourtant soutien de Donald Trump, s'était inquiété l'an dernier. Élu du Kentucky, il estimait que cette guerre des droits de douane n'apporterait rien de bon. Le président américain ne l'a visiblement pas entendu de cette oreille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors d\'un discours devant les Républicains, à Baltimore, le 12 septembre 2019. 
Donald Trump lors d'un discours devant les Républicains, à Baltimore, le 12 septembre 2019.  (NICHOLAS KAMM / AFP)