Guerre commerciale : la stratégie risquée de Donald Trump

Donald Trump a lancé un bras de fer avec la Chine, mais également avec l'Union européenne en imposant de nouvelles taxes sur l'acier et l'aluminium.

France 2

Donald Trump entouré d'ouvriers américains quand il taxe les importations d'acier et d'aluminium aux États-Unis. Une signature symbole de sa politique protectionniste régulièrement réaffirmée : "Ma priorité, l'Amérique d'abord, que ce soit pour la production d'acier ou de voitures", déclarait-il en novembre 2016. Un président qui taxe et sanctionne ses partenaires commerciaux, cette politique agressive peut-elle donner des résultats ?

L'ALENA renégocié

Premier enjeu : le bras de fer États-Unis/Chine. En effet, cette dernière vend beaucoup plus aux Américains que les Américains aux Chinois. Résultat ? Un déficit de 320 milliards d'euros pour les États-Unis. La Chine vient de faire des concessions : par exemple, en important du bœuf et du gaz naturel américain. Mais selon cet économiste, Trump est très loin du compte : "Quand vous regardez les enjeux financiers, 1 ou 2 milliards de dollars ici, par rapport aux 300 milliards et quelque de déficit américain vis-à-vis de la Chine, on est à des années-lumière de la résolution du problème, explique Elie Cohen, directeur de recherche au CNRS. Et surtout, ce n'est pas ce qui est le plus important pour les Américains ; le plus important pour eux, c'est le vol de propriété intellectuelle, et là on n'a pas beaucoup avancé".

L'autre dossier qui fâche est  l'ALENA, l'accord qui unit les États-Unis avec le Mexique et le Canada depuis 25 ans. Trump dénonce les délocalisations d'entreprises américaines au Mexique à l'origine de licenciements. Il a obtenu la renégociation du traité, mais dans un climat tendu. Les Canadiens sont en colère contre les taxes sur l'acier. Avec sa politique musclée, Donald Trump enregistre des résultats mitigés, mais en tenant ses promesses, il soigne son électorat avant les élections de mi-mandat en novembre prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président américain Donald Trump envoie son poing à la foule alors qu\'il arrive à la base commune Ellington Field à Houston, au Texas, le 31 mai 2018.
Le président américain Donald Trump envoie son poing à la foule alors qu'il arrive à la base commune Ellington Field à Houston, au Texas, le 31 mai 2018. (JIM WATSON / AFP)