Générateur de surnom, faux documentaire et "covfefe"... Visite guidée de l'exposition dédiée aux tweets de Donald Trump

Une exposition se tient tout le weekend à Washington. Ici, pas de tableaux de maîtres, mais des centaines de messages tweetés par le président américain. Notre correspondant s'est rendu dans cette "bibliothèque des tweets présidentiels" pleine d'humour.

Le célèbre tweet \"Covfefe\" de Donald Trump exposé dans la \"Bibliothèque des tweets présidentiels\".
Le célèbre tweet "Covfefe" de Donald Trump exposé dans la "Bibliothèque des tweets présidentiels". (GREGORY PHILIPPS / RADIO FRANCE)

Alors que Donald Trump a fêté vendredi 14 juin son 73e anniversaire et qu’il s’apprête à lancer officiellement sa campagne pour la présidentielle de 2020, une exposition pas comme les autres se tient pendant deux jours à Washington, à trois rues seulement de la Maison Blanche. 

On peut y voir exposés les tweets de Donald Trump ! On sait que c’est un des moyens de communication favoris du 45e président des États-Unis. Alors l’émission The Daily Show, de la chaîne Comedy central, a imaginé cette "Bibliothèque des tweets présidentiels". Ses tweets les plus célèbres y sont affichés au mur dans des cadres dorés. Comme dans un musée. C’est drôle et les Washingtoniens adorent ! 

Comme pour des tableaux de maître, ce sont des centaines de messages qui sont exposés, dont le plus célèbre peut-être : "covfefe", tweet énigmatique publié par le locataire de la Maison Blanche en mai 2017. 

Dès l’entrée de l’exposition, vous saisissez votre prénom dans un ordinateur qui, immédiatement, recrache le surnom que Trump vous aurait attribué : dans mon cas, "Greg le loser".

\"Twerpy Gregory\", ou \"Greg le loser\".
"Twerpy Gregory", ou "Greg le loser". (GREGORY PHILIPPS / RADIO FRANCE)

Plus loin, il y a un mémorial pour les tweets effacés mais pas oubliés du président, sur lequel on a déposé des roses rouges. Puis au fond, une reproduction du bureau oval, grandeur nature, où vous devenez le "commander in tweet". On vous présente une situation de crise et vous avez 30 secondes pour envoyer un message sur le réseau social. Rires garantis !

Des visiteurs plutôt démocrates

Les visiteurs, comme Joe et Elizabeth sont hilares. L’exposition temporaire attire évidemment surtout des démocrates. "C’est fantastique cette exposition, s'enthousiasme Joe. C’est très bien d’avoir une réponse humoristique à Trump". Elizabeth renchérit : "Je trouve que c’est une bonne catharsis. On a besoin de rire parfois face à la situation actuelle, face à une politique qui souvent ne nous fait pas rire du tout. Vraiment, c'est bien."

On s'amuse devant ce faux documentaire décrivant le 2 novembre 2017, quand pendant onze minutes le compte Twitter de Donald Trump a été désactivé. Des faux témoins racontent le choc que ça a été pour eux.

L\'un des tweets de Donald Trump exposés.
L'un des tweets de Donald Trump exposés. (GREGORY PHILIPPS / RADIO FRANCE)

Des points d'exclamation dans 18 000 tweets !

On s’amuse beaucoup mais on apprend aussi, par exmple que Donald Trump a tweeté 3 556 fois en 2018, que dans plus de 18 000 de ses messages il a utilisé un point d’exclamation, et dans un seul message huit points d’exclamation consécutifs ! Le Daily show a fait aussi enregistré des messages à des personnalités, comme l’ancien vice-président mexicain Vincente Fox, qui s’adresse à Trump pour lui dire qu’il tweete trop.

Enfin, à chaque fois que Donald Trump tweete pour de vrai, un gyrophare rouge et la voix du président préviennent tout ceux qui déambulent dans cette fausse bibliothèque présidentielle. C’est arrivé trois fois pendant ma visite, qui a duré une petite heure.