Fusillades aux États-Unis : Donald Trump évite la question d'une régulation des armes à feu

Dans un tweet précédant ses déclarations sur la tuerie d'El Paso, le président Trump a laissé sous-entendre la nécessité de mieux contrôler les armes à feu.

FRANCE 2

La tragédie qui a frappé la ville d'El Paso (Texas, États-Unis) aura-t-elle raison de l'indéfectible soutien de Donald Trump aux armes ? Une attitude surprenante fait illusion pour Maryse Burgot, correspondante pour France Télévisions à Washington. "Pas du tout", résume la journaliste. "Dans son discours assez solennel, il n'a pas vraiment abordé le nœud du problème qui est l'accès si facile aux armes à feu par les Américains".

"Réseaux sociaux, jeux vidéos" et "malades mentaux" responsables des tueries

Le président américain a préféré pointer du doigt le "rôle des réseaux sociaux, des jeux vidéos", soulignant des "tireurs fous étant des malades mentaux", rapporte toujours Maryse Burgot. Finalement, slalomant la question de la régulation des armes, le président "ne change pas grand chose même si, quand même, il fait un geste en dénonçant les suprémacistes blancs".

Le JT
Les autres sujets du JT
Donald Trump lors de sa déclaration devant la presse à la Maison Blanche (Washington), le 5 août 2019, après les tueries dans le Texas et l\'Ohio. 
Donald Trump lors de sa déclaration devant la presse à la Maison Blanche (Washington), le 5 août 2019, après les tueries dans le Texas et l'Ohio.  (CHRIS KLEPONIS / CONSOLIDATED NEWS PHOTOS / AFP)